Procédures de soudage en accordance EN ISO:1090-1

Comme annoncé précédemment, la nouvelle norme EN ISO 1090 est entrée sur le marché le 1er juillet 2014. La plupart des entreprises de construction et soudage sont confrontées à ces nouvelles règles. Ce système de qualité EN ISO 1090 assurera la traçabilité de vos marchandises achetées et accordera une meilleure qualité à vos clients.

Certains aspects de la norme EN ISO 1090 ont un effet sur les consommables de soudage et nous avons modifié notre système de qualité au nouvelle norme qui exige le marquage CE pour les consommables de soudage Ceweld®.

Les «procédures de soudage» standard sont disponibles à la vente sur le marché. Cela concerne certaines procédures approuvées par LLoyds et TUV selon EN 15614-1 (WPQR). Ces procédures ne sont autorisées que dans les classes d'exécution 1 et 2 de la norme EN ISO 1090 et sont généralement soudées avec un fil de soudage de type SG2 ou SG3. Sur le WPS le métal d'apport est mentionné selon le code EN; exemple EN 14341: G 42 3 M G3Si  = SG2.

La norme EN 15614-1 décrit ce qui suit :; "8.4.4 Métal d'apport, désignation: Les métaux d'apport peuvent être remplacés tant qu'ils ont des propriétés mécaniques similaires, même type de poudre ou d'enrobage, même composition nominale et teneur en hydrogène égale ou inférieure conformément au code de la dernière norme européenne EN métal d'apport".

Ainsi, la marque de métal d'apport devient subordonnée aux propriétés mécaniques, à la composition, à la teneur en hydrogène, etc.

En cas d'exécution de classe 3 & 4 selon EN 1090, vous devez souder votre propre procédure attestée par un organisme notifié tel que Lloyds, GL, ABS, DNV, TUV, etc.

Evidemment, notre équipe est prête à vous soutenir avec votre pré-WPS, aussi avec un soutien physique et des conseils pendant le soudage.